AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 blue jasmine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: blue jasmine.   Mar 24 Oct - 22:36



[ abraham moakley ]

you said you loved me or were you just being kind


âge et lieu de naissance : il a le teint légèrement halé par le soleil de sand valley, les mains plus rêches que ne le seront jamais celles des citadins, ceux nés dans les grandes métropoles, et bran clame avec fierté son attachement à cette petite ville, l'une des veines de l'Arizona, l'ayant vu naître un soir de printemps, le vingt-deux juin il y a trente six ans. occupation : on se souvient encore de son nom, bran moakley. du sourire que l'on entendant dans sa voix quand il parlait de son premier roman sur une chaîne de radio, de ces poignées de main qu'il distribuait à la lumière de son succès ; on se souvient plus souvent du titre avant de se souvenir de l'auteur, on arque un sourcil quelques secondes en se demandant pourquoi ce nom nous est familier et l'on se rappelle qu'un livre se trouve depuis bien des années dans notre bibliothèque, un livre que l'on avait aimé, adoré, parcouru et parcouru encore. puis cette interrogation : que fait-il, maintenant ? auteur à succès, bran reste un écrivain vivant dans l'ombre de ses débuts. statut civil : il se fiança durant ses années universitaires, à la première jeune femme qui lui fit tourner la tête. ce n'était pas de l'amour, pas vraiment, cela ressemblait plus à une escapade à deux dans la folie de la jeunesse ; leur union ne dura pas, cessa aussi brutalement qu'elle avait commencé. on se retourna les bagues avec un sourire un peu gêné, on s'embrassa les joues en se souhaitant bonne route. puis il le sentit enfin, ce sentiment qui vous ronge et vous consume, vous emporte et vous noie. une seule fois, pendant plusieurs années, avant que son cynisme, son humeur de chien ne saccage tout. célibataire depuis trois années, abraham n'est pas un bon parti, il vous le dira lui même ;  son aigreur a vite fait de faire mourrir les espoirs qui naissent quand se pointe son beau visage. ville de résidence : sand valley. traits de caractère : cynique, colérique, bagarreur, impulsif, orgueilleux, sensible, susceptible et particulièrement rancunier, généreux, altruiste, brillant, tendre. groupe : dusk dismantled. avatar : jamie dornan. crédits : tumblr.

"like waking up from a fantasy"
Que pensez-vous de tous ces évènements sur le Lake Mead? Comment vivez-vous cette rivalité? bien entendu, la tragédie survenue autour du lac a laissé un sentiment d'incompréhension, de stupeur, voire de colère autour de la rivalité entre les deux villes, autour des paroles des politiciens, et d'un micmac durant depuis trop d'années maintenant. la raison voudrait que l'on cesse les rumeurs, que l'on taise les disputes ; Abraham n'est pourtant pas de ceux qui rêvent éveillés d'une entente entre les deux villes, trouvant que Fairbanks s'accorde trop de libertés, trop de droits, quand lui, préfère le calme, les traditions de Sand Valley qu'il aimerait ne jamais voir changer.

I.
II.
III.
IV.
V.
VI.
VII.
VIII.


prénom, pseudo : écrire ici. région : écrire ici. présence : écrire ici. scénario ou inventé : écrire ici. commentaires : écrire ici.


Dernière édition par Bran Moakley le Jeu 26 Oct - 10:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mar 24 Oct - 22:36

"and all that's left is you and me"
Amanda Dolsey était une femme discrète et timide. Professeur des écoles, elle voyageait peu, n'était que très rarement sortie de sa ville natale, et n'en ressentait pas vraiment le besoin. Ses habitudes, prises il y a déjà une dizaine d'années, faisaient d'elle une personne sans surprise ; c'était exactement pour ce motif que son époux, Dion, l'avait quittée un soir de décembre. Amanda Dolsey n'avait pas versé la moindre larme, s'étonna plutôt de ce manque d'émotions en voyant Dion prendre ses valises et claquer la porte, faire ronronner le moteur de sa voiture, et disparaître pour ne plus jamais revenir. Peut-être s'y était-elle toujours préparée ? Amanda savait qu'elle n'était pas le genre de femme avec laquelle on pourrait construire une vie entière ; on ne construisait pas avec elle, tout était déjà en place, on achetait le terrain et la maison décorée, sans avoir la possibilité d'y placer la moindre nouveauté. On s'accommodait aux meubles en cherchant à s'y installer. C'était son amie la plus proche, Sophie, qui lui conseilla de prendre l'air, de découvrir un peu le monde, d'expérimenter -ce mot qu'elle entendait si souvent depuis son enfance : la vie est une suite d'expérimentations, mais Amanda n'avait jamais eu l'âme d'une aventurière, ni le goût de la démesure-. A force d'entendre ses conseils dispensés sans avoir été demandés, Amanda claqua ses deux paumes sur la table de la cuisine, annonça qu'elle partirait une semaine à New York -on y trouvait une exposition de Pollock en ce moment, et Amanda avait toujours été sensible à ce brouillon de couleurs ou de noirs et blancs sur une toile-. Amanda avait modérément profité de son expérience ; elle s'était rendue au musée, s'était renseignée sur internet avant de pousser la porte de quelques restaurants, avait acheté une ou deux babioles pour Sophie et ses parents, et avait refermé sa valise pour rentrer à Macomb. Puis, on l'avait annoncé, et son cœur s'était pincé aussi fortement que l'avaient fait ses lèvres : suite à une tempête, les avions resteraient au sol toute la nuit, les vols étaient annulés et on conseillait aux voyageurs de prendre une chambre d'hôtel en bordure d'aéroport. Amanda s'était donc retrouvée au comptoir du bar d'un hôtel quand un homme l'avait approchée. Il portait une chemise blanche et les deux premiers boutons n'étaient pas accrochés, laissant entrevoir une peau légèrement hâlée par un soleil qui n'existait pourtant que très rarement durant le mois de décembre. Ses épaules étaient carrées mais décontractées, comme son visage, et Amanda songea que cet homme devait être sportif -du moins, un peu, quelques joggings en semaine pour faire comme tout le monde et garder une silhouette désirable-. Elle rougit doucement quand il lui proposa un verre, car le mot désirable s'était formé au moment même où ses yeux se posèrent sur elle, et que sa voix chaude fit naître en la jeune femme des instincts qu'elle semblait pourtant avoir oublié quelque part au passage entre sa vie d'adolescente et sa vie d'adulte. Il s'installa à côté d'elle, lui offrit ce verre puis un deuxième. Ils bavardèrent un long moment. L'homme lui dit s'appeler Abraham, mais préférait qu'on le surnomme Bran -moins conventionnel, moins sous le regard de dieu-, qu'il était écrivain mais n'avait pas écrit depuis maintenant trois ans, ce qui l'inquiétait un peu. Qu'il rentrait chez lui -Sand Valley-, car peut-être trouverait-il dans sa ville d'enfance, la flamme engloutie par New-York de son inspiration. Il la fit rire, l'alcool aidant, et elle lui murmura un : oui, quand il lui proposa de monter dans la chambre qu'il avait réservée pour la nuit. Amanda n'était pas sure de son corps, trouvait que ses poignets avaient l'air de deux camionneurs se disputant le concours du plus potelé. Elle se demanda ce que cet homme lui trouvait quand il fit glisser sa robe sur le sol et l'attira à lui pour embrasser ses lèvres. Il lui fit l'amour et retomba sur le côté, tirant une cigarette de son paquet et lui en proposant une qu'elle accepta -elle n'avait pourtant pas fumé depuis sa rencontre avec Dion ; quand elle le raconterait à Sophie, elle appellerait cela une « expérimentation ressuscitée »-. En tirant sur sa cigarette, elle demanda enfin.
— tu as l'air triste. Ce n'est pas de ma faute ?
Il eut un sourire oscillant entre l'amusement et celui d'un homme que l'on vient de démasquer.
— non, ce n'est pas de ta faute.
— alors quoi ?
— est-ce que l'on t'a déjà brisé le cœur Amanda ?
— non, jamais. Ou peut-être que si, je ne sais pas.
— tu le saurais.
— ça t'es arrivé ? C'est ce qui te rend triste ?
— deux fois. Trois, peut-être quand je poserai un pied à Sand Valley, et verrai luire la honte dans les yeux de mon père. Le fils prodige, au prodige passé.
— et les deux autres fois ?
— des portes claquées. Celle d'un amour dont je dois maintenant parler au passé, bien que le cœur le conjugue toujours au présent, et celle de la plume...
Les portes claquées parlaient à Amanda. Elle pensa brièvement à Dion, et se demanda ce qu'il aurait pensé d'elle en cet instant.
— tu devrais écrire sur ça.
— sur quoi ?
— sur les cœurs brisés, et leur tristesse.
Il eut un rire, et lui embrassa le front.
— merci.
Amanda fronça les sourcils. Elle aurait aimé demander : de quoi ? Mais jugea plus intelligent de se taire, et de se glisser à nouveau dans les draps du lit.


Dernière édition par Bran Moakley le Mer 25 Oct - 18:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Stasey
the lionheartwho are you? the one i'd always love above another.
avatar

Messages : 1443
Credits : © absiror, cimorelli.
Job : photographer, director, singer, dancer; artist.
Relationship status : falling for him.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mar 24 Oct - 22:43

Bienvenue parmi nous, j'approuve tellement le scénario et Jamie. I love you
J'ai hâte d'en savoir plus.

_________________
{ You are peace when I'm at war,  I am safe and I'm secure }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Vaughn
› i won't take the easy road.
avatar

Messages : 429
Credits : © freesia, tumblr.
Quote : she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face.
Job : sheriff, fairbanks county.
Relationship status : single, not exactly ready to mingle.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: (open).
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mar 24 Oct - 22:46

oh raphaëlle.
bienvenue parmi nous, excellent choix de scénario. I love you

_________________

I was choking in the crowd, building my rain up in the cloud, falling like ashes to the ground, hoping my feelings, they would drown. But they never did, ever lived, ebbing and flowing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loanne Rose

avatar

Messages : 103
Credits : @lux aeterna, @astra.
Quote : “we're running out of time, chasing our lies, everyday a small piece of you dies.”
Job : improvised bookseller, but mainly rock star (on the run).
Relationship status : stuck in her nightmares.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mar 24 Oct - 22:49

Je suis déjà complètement fan de ce que tu as écrit et de ta plume.
Bienvenue parmi nous officiellement, j'espère que tu t'y plairas et j'ai tellement hâte de lire la suite

viens on va se détester

_________________
if i could only shut it out.
Below my soul, I feel an engine
Collapsing as it sees the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mar 24 Oct - 23:09

merci à vous
jordane, contente de (enfin) te revoir I love you
loanne, quand tu veux    
Revenir en haut Aller en bas
Lisa Hadley

avatar

Messages : 1337
Credits : hershelves. (avatar)
Relationship status : Single

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: 25 ans
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mer 25 Oct - 10:07

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Burrow

avatar

Messages : 919
Credits : Moonlight
Quote : Embrace the glorious mess that you are
Job : Chirurgienne d'origine mais aujourd'hui serveuse au Blue Eagle
Relationship status : Célibataire

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mer 25 Oct - 14:22

Bienvenue parmi nous I love you

_________________
Your echo
Before I knew it, your echo collided somewhere far and came back to me, I try to endure it, I called out for you just once ▬ Before I knew it, your echo collided with several things and it was here, I keep hearing it, You melt away in the wind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Winfield

avatar

Messages : 80
Credits : © freesia/av, audreyhepbuns/gif
Quote : ‶ but we're just beautiful people with beautiful problem. ″
Job : unemployed for the moment, she's taking some time for herself.
Relationship status : single mom. actually, she's a widow for a year and a half now. she doesn't want to meet anybody, but she can't also stop thinking about him...

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on (ingrid, nathan)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mer 25 Oct - 17:28

Bienvenue parmi nous, bonne chance pour le reste de ta fiche. I love you

_________________
Girls, don't forget your pearls and all of your horses as you make your way across the pond. Girls, don't forget your curls and all of your corsets, memorize them in a little song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orangeblossomfields.org/t7423-o-when-the-world-was-at-war-we-kept-dancing
Jo Sartorius

avatar

Messages : 34
Credits : © freesia (avatar), @tumblr (gifs), imagine dragons (lyrics).
Quote : « we're only as needy as our unmet needs. »
Job : singer to be (she hopes).
Relationship status : single and ready to mingle.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mer 25 Oct - 17:49

bienvenue parmi nous.

_________________

Am I out of touch am I out of my place when I keep saying that I'm looking for an empty space I'm wishing you're here but I'm wishing you're gone I can't have you and I'm only gonna do you wrong.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mer 25 Oct - 18:15

merci beaucoup, vous êtes adorables I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Vaughn
sorry is never there when you need it.
avatar

Messages : 75
Credits : balaclava, tumblr.
Quote : " i hope you can forgive me for keeping you. and for letting you go."
Job : soldier (on break).
Relationship status : single, can't forget him.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: off.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Jeu 26 Oct - 5:49

bienvenue parmi nous. I love you
tu as une très jolie plume.

_________________
x x never pick up, never call me, (you know we're runnin' out of time), never pick up when you want me, now i gotta draw a line.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: blue jasmine.   Lun 30 Oct - 10:38

merci beaucoup I love you I love you
je voulais vous prévenir que j'aurai sûrement un peu de retard (trois, quatre jours tout au plus) dans la rédaction de ma fiche ; mon frère s'est invité comme une fleur à la maison donc je profite de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Loanne Rose

avatar

Messages : 103
Credits : @lux aeterna, @astra.
Quote : “we're running out of time, chasing our lies, everyday a small piece of you dies.”
Job : improvised bookseller, but mainly rock star (on the run).
Relationship status : stuck in her nightmares.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Lun 30 Oct - 12:07

je refuse
je plaisante, profite de ton frère.

_________________
if i could only shut it out.
Below my soul, I feel an engine
Collapsing as it sees the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid Stasey
the lionheartwho are you? the one i'd always love above another.
avatar

Messages : 1443
Credits : © absiror, cimorelli.
Job : photographer, director, singer, dancer; artist.
Relationship status : falling for him.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: blue jasmine.   Mar 7 Nov - 16:31

Le délai pour ta fiche est dépassé, si tu désires avoir un délai n'hésite pas cat . Sans nouvelles d'ici 48h, ton compte sera malheureusement supprimé.

_________________
{ You are peace when I'm at war,  I am safe and I'm secure }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: blue jasmine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
blue jasmine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: II. WALK THE LINE :: if you leave me now :: talking to ghosts-
Sauter vers: