AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 let it bleed, let it heal and let it go • nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria Winfield

avatar

Messages : 80
Credits : © freesia/av, audreyhepbuns/gif
Quote : ‶ but we're just beautiful people with beautiful problem. ″
Job : unemployed for the moment, she's taking some time for herself.
Relationship status : single mom. actually, she's a widow for a year and a half now. she doesn't want to meet anybody, but she can't also stop thinking about him...

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on (ingrid, nathan)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: let it bleed, let it heal and let it go • nathan   Mer 18 Oct - 20:37

take my mind and take my pain
like an empty bottle takes the rain
and heal, heal, heal, heal
- - - - - - - ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ - - - - - - -
Après avoir fait les cents pas pendant un long moment, la jeune femme se posta devant la fenêtre et regarda ce qui se passait dehors. Cachée derrière ses lunettes de soleil, elle se mit à observer les passants. En cet instant, elle les enviait énormément. Elle aurait préféré profiter de sa journée ailleurs qu'ici. Enfin, elle n'avait pas à se plaindre étant donné que c'était elle qui avait demandé le rendez-vous. Elle se trouvait à présent dans la salle d'attente d'un cabinet, elle s'apprêtait à rencontrer son psychologue pour la première fois. Et oui, celle qui donnait toujours l'impression que tout allait bien et qui ne montrait un signe de faiblesse s'apprêtait à commencer une thérapie. Autant dire que la jeune femme était angoissée par ce rendez-vous. Elle paraissait ridicule avec ses lunettes de soleil à l’intérieur mais elle avait refusé de les enlever tant qu'elle n'était pas entrée dans le bureau de son psy de peur de rencontrer quelqu'un qu'elle connaissait. On pouvait voit à la manière dont elle s'était habillée qu'elle ne tenait pas à se faire remarquer, elle avait tout fait pour passer incognito. Elle n'aurait jamais cru qu'elle en serait arrivée là. Elle n'avait rien contre la thérapie. Seulement, elle avait toujours estimé qu'elle pouvait très bien s'en sortir toute seule. Venir ici était synonyme d'échec à ses yeux. Elle venait consulter, car elle n'avait plus la force de se battre. Elle avait pris conscience qu'il était temps pour elle de changer de vie, que sa situation actuelle ne pouvait plus durer. Elle devait arrêter ses bêtises et devenir responsable pour ses enfants. Tout a commencé à la mort d'Henry, son mari. Cela l'a profondément changée, elle a eu le sentiment que sa vie s'était arrêtée quand Henry est décédé. Cela faisait un an et demi maintenant que cet événement s'était produit et Victoria avait l'impression de stagner depuis lors. Elle avait pourtant fait des efforts, elle a essayé d'aller de l'avant pour ses enfants. Elle a même quitté New York, pensant que ça allait régler tous ses problèmes. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme elle l'avait espéré. Victoria était bien consciente à présent qu'elle avait besoin d'aide. Elle n'était peut-être pas encore capable de le reconnaître à voix haute mais elle le savait au fond d'elle. La connaissant, on pouvait dire que c'était déjà un bon début. Ces derniers mois ne furent pas de tout repos. Elle était donc revenue à Sand Valley pour repartir à zéro mais elle était toujours aussi perdue. Elle repensait constamment à Henry. Elle a sombré dans l'alcool et elle est devenue dépendante des médicaments. Elle avait désespérément cherché du réconfort quelque part. Ces dernières semaines n'avaient fait qu'empirer les choses. Sa rencontre avec Mark avait tout changé. Elle se détestait tellement à cause de ce qui était en train de se passer entre eux. Ce jeu dangereux qu'elle aimait la détruisait également. Elle se sentait coupable, elle n'arrêtait pas de se dire qu'elle devait couper les ponts avant qu'elle ne s'attache à lui. Si seulement c'était aussi simple... Elle avait l'impression de tromper Henry, d'être une épouse indigne lorsqu'elle était avec Mark. Bien sûr, elle avait le droit de refaire sa vie mais cela ne voulait pas dire qu'elle en avait envie. Elle n'était pas prête à commencer une relation. De toute façon, ce n'était pas de quoi il était question avec Mark. Elle ne savait pas où cette relation allait les mener mais elle ne se voyait pas un avenir avec lui. Pour l'instant, on ne peut pas dire qu'il se soit vraiment passé grand chose entre eux, ce qui soulageait un peu la brune. Victoria savait qu'elle ne pourrait se le pardonner su elle finissait par céder à ses pulsions. Elle s'en voulait de ressentir du désir pour un autre homme qu'Henry. Cette situation la rendait un peu plus malade chaque jour. Pour toutes ces raisons, Victoria avait enfin décidé de reprendre sa vie en mains et c'est pour ça qu'elle se trouve ici aujourd’hui. Elle voulait redevenir cette femme forte qu'elle avait longtemps été. Elle voulait que ses enfants soient fiers d'elle, elle voulait que sa vie redevienne normale. Quelques minutes plus tard, Victoria sortit de sa rêverie lorsqu'elle entendit une porte s'ouvrir. Son psy fit alors son apparition dans la pièce et se dirigea vers elle. Elle lui adressa alors un sourire et le salua. « Bonjour. » dit-elle en lui tendant la main.

_________________
Girls, don't forget your pearls and all of your horses as you make your way across the pond. Girls, don't forget your curls and all of your corsets, memorize them in a little song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orangeblossomfields.org/t7423-o-when-the-world-was-at-war-we-kept-dancing
Nathan Morello

avatar

Messages : 557
Credits : cate (avatar)
Quote : /
Job : Psychologue
Relationship status : Père célibataire

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: let it bleed, let it heal and let it go • nathan   Sam 4 Nov - 22:02


≈ ≈ ≈
{ One look, dark room meant just for you
Time moved too fast you play it back}
crédit/ tumblrtaylor swift.

Comme chaque jour Nathan avait déposé sa fille ce matin à l'école avant de partir pour le cabinet. C'était un moment important pour lui. Il voulait déposer lui-même sa fille le matin à l'école, prendre ce moment pour être ensemble sachant que le soir il rentrait plus tard. Il ne voulait pas devenir un père fantôme. Pourtant, il avait de nombreuses demandes pour des séances matinales, mais sa fille passait en premier et elle le lui rendait bien. Aujourd'hui Nathan avait rendez-vous avec une nouvelle patiente. C'était toujours un moment particulier pour le psychologue. A la fois, il devait convaincre la jeune femme qu'il était la bonne personne pour l'aider, qu'elle avait pris la bonne décision en faisant la démarche de commencer une thérapie et en même temps, il devait apprendre à la cerner. Nathan trouvait cela très intéressant et c'est pour cela qu'il acceptait des nouveaux patients. Il avait déjà une clientèle bien remplie, mais il ne s'imaginait pas refuser une personne qui pourrait avoir besoin de lui. Nathan ouvrit la porte et rencontra donc la fameuse Victoria Winfield qu'il avait eu au téléphone. Elle fit le premier pas en lui disant bonjour et en lui tendant la main. Il l'a saisit avant de lui répondre : « Bonjour. » Il l'a fit ensuite entrer dans son bureau. Il l'invita à s'asseoir et lui proposa quelque chose à boire. C'est ce qu'il faisait la première fois afin de mettre la personne à l'aise. Nathan l'a laissait venir à lui, il instaurait un silence parce qu'elle devait faire la démarche de parler en premier. Il pensait que c'était important qu'elle exprime quelque chose, n'importe quoi. Le silence aussi disait certaines choses sur la jeune femme. Il décida alors au bout de dix minutes d'interrompre ce silence. Il ne tenait pas à ce que la jeune femme perdre une heure de son temps. Il n'allait pas la forcer ou quoi que ce soit, mais lui tendre une perche qu'elle était libre ou non de saisir. « En quoi puis-je vous aider ? » Lui demanda Nathan. En effet, il était ici pour l'aider, elle avait fait une démarche pour être aidé parce qu'elle a pris consciente qu'elle avait un problème. Généralement les patients disent qu'ils ne savent pas vraiment, mais ils savent pourquoi ils ont décidé de faire cette démarche. Cependant, savoir et l'exprimer à voix haute est différent ce qu'il comprend bien.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
let it bleed, let it heal and let it go • nathan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: III. SAND VALLEY, AZ :: encino park-
Sauter vers: