AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour, suite à une grande inscription dans le groupe sunrise, sunset; nous vous demandons de prioriser break of dawn & dusk dismantled pour vos personnages. Merci. xx

Partagez | 
 

 — let's just forget the world (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spencer Vaughn

avatar

Messages : 85
Credits : vinyles idylles, lazlo.
Quote : "we were a perfect match, but sadly matches burn"
Job : freelance photojournalist.
Relationship status : he's got a tall blonde gf, and a smoking hot ex wife.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: — let's just forget the world (ryan)   Dim 8 Oct - 1:31

"To have her here in bed with me, breathing on me, her hair in my mouth — I count that something of a miracle."

Les deux yeux grands ouverts, Spencer n'avait pas pu trouver beaucoup de sommeil durant les dernières nuits. Les semaines qui venaient de passer avaient été particulièrement éprouvantes et il en voulait au monde entier. À son père, qui n'avait pas osé l'appeler pour lui parler de la maladie de sa mère, à sa soeur, parce qu'elle n'avait pas été foutue de revenir en ville pour les funérailles dudit paternel et finalement à sa mère; parce qu'indirectement elle était la raison pour laquelle il ne pouvait pas repartir aussi vite qu'il était revenu. Envers lui-même aussi, un peu. Parce qu'il n'avait jamais mentionné son ex femme à sa petite amie et vice-versa. Harley avait découvert le pot au roses, mais Ryan n'en avait encore aucune idée. Foutrement étrange que sa mère ne l'ait pas encore mentionné devant la jolie blonde. Le trentenaire se retourne doucement dans le lit. Ce lit double trop petit qu'il partageait avec Ryan, le lit de son enfance. Il s'était rapidement défendu sur les nombreuses figurines d'action qui trônaient encore ici et là, ainsi que ses bandes dessinées. Il avait jamais vraiment été populaire, plutôt loup solitaire jusqu'à ce qu'il réalise enfin qu'il avait une gueule d'ange (et que s'en servir envers la gente féminine pouvait avoir ses avantages). Elle est belle, Ryan. Ils s'étaient trouvés au moment où il s'y attendait le moins et il n'avait jamais pensé pouvoir se sentir ainsi avec quelqu'un; libéré. Spencer continuait d'observer la jeune femme endormie à ses côtés, réalisant qu'il avait peut-être fait une erreur en l'emmenant ici. Mélanger présent et passé n'avait jamais été une bonne idée pour lui et s'il pensait encore à Harley, à tous les jours depuis trois ans, depuis que la blonde était arrivée dans sa vie, cela faisait moins mal. Jusqu'à ce qu'il revoit la shérif, il y a deux jours de cela. Spencer effleura doucement le visage de sa petite amie, dégageant par la même occasion une mèche qui le traversait. Lorsqu'il la vit remuer doucement, probablement encore un peu dans les bras de Morphée, il sourit avant de déposer un baiser contre son épaule. À travers cette dernière semaine particulièrement éprouvante, elle avait été présente, prête à lui changer les idées dès qu'il en ressentait le besoin, sans avoir à le dire. Perdu dans ses pensées, Spencer ne remarqua pas immédiatement que Ryan s'était éveillée, ce n'est que lorsqu'il s'en extirpa qu'un sourire s'élargit sur ses lèvres. « Hey. » sa voix était rauque, encore endormie et surement endommagée par toutes ces cigarettes qu'il pouvait fumer,  mais il déposa tout de même un baiser contre ses lèvres, grimaçant en réalisant qu'il ne s'était pas brosser les dents. Sauf qu'avec Ryan, il ne pouvait pas grimacer bien longtemps, cette dernière se re-transformant en sourire. « Tu sais à quel point j'suis heureux que tu sois ici, avec moi ? » Semi-vérité, semi-mensonge. Il était réellement bien ici à l'instant avec elle, mais il avait peur. Peur que ce ne soit que de courte durée.

_________________

"you are the fugitive, but you don't know what you're running from,"


Dernière édition par Spencer Vaughn le Dim 8 Oct - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Guthrie

avatar

Messages : 25
Credits : ©belispeak.
Quote : “her smile, i'm sure, burnt rome to the ground”
Job : humanitarian doctor, specialized in pediatrics since 2014.
Relationship status : over the heels w/spencer, but there's more to the story.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: off.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: — let's just forget the world (ryan)   Dim 8 Oct - 4:04

Fairbanks n'avait absolument rien à voir avec Las Vegas. En y posant bagages deux semaines plus tôt, Ryan avait espéré retrouver un peu de la magie de cette ville qui avait forgé son caractère, mais en vain. La simple vue du casino miteux au coin de la rue lui donnait des hauts le cœur pire que des nausées de grossesse. Heureusement, elle avait Spencer pour lui remonter le moral - quoi qu'entre les funérailles du patriarche Vaughn et la découverte de la maladie de la matriarche Vaughn, le bel homme n'avait plus grande compassion à donner. Les dernières journées s'étaient résumées à de longs silences, quelques baisers plus ou moins passionnés, parfois maladroits, mais en somme les moments passés ensemble, Ryan les appréciait grandement. Elle appréciait surtout la distraction, après que son père l'ait informé que Syl était à sa recherche. Cette simple pensée avait été suffisante pour la tenir debout une bonne partie de la nuit dernière. Le sommeil bien difficile à trouver, la blonde s'était tourné vers une technique infaillible : compter les moutons. Ce n'est que vers les trois heures du matin pourtant que la tactique fit son charme, et Ryan réussit enfin à fermer l’œil. Un trou de quelques heures, minutes ou même secondes, elle ne pouvait dire lorsque ses paupière s'ouvrirent paisiblement. Ses grands yeux bleu lavande se posant sur le doux visage d'un Spencer perdu dans un autre monde, elle tenta de déchiffrer chacun de ses traits comme on résout une équation mathématique. Quelque chose clochait. Pas juste à cet instant précis, plutôt en général. Alors elle profita de ce moment d'égarement pour le regarder, l'observer, le détailler. Jusqu'à ce qu'il sorte de sa rêverie. « Hey, » répliqua-t-elle du tac au tac. Jamais effrayée par le complexe de l'haleine matinale, elle lui rendit son baiser dans un demi-sourire amoureux, reconnaissant. Le destin avait fait qu'ils se trouvent en plein champ de bataille, entre deux blessés et quelques bombardements. L'amour se manifeste lorsque vous vous en attendez le moins, disent-ils. Et ça ne pouvait être plus véridique que dans ce cas. « Pas autant que moi, j'en suis sure. » Elle passait son temps à le défier, à taquiner le mâle alpha en lui. Mais très rarement lui laissait-elle le moindre temps de réaction. Aussitôt les derniers mots sortis de sa bouche délicate, elle lui tourna le dos et se blottit dans le creux de ses bras. La position de la cuillère, sa favorite. « Tu veux quoi pour le petit déjeuner ? » Depuis leur arrivée, elle s'était efforcée d'être la petite amie modèle, à son service même lorsqu'il ne l'avait pas demandé. Flatter le chat dans le sens du poils, et il n'ira pas manger chez le voisin.

_________________

- i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies, kiss me in the corridor but quick to tell me goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
— let's just forget the world (ryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: IV. FAIRBANKS, NV :: winslow village :: thunderbird lane-
Sauter vers: