AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 no one hears the silent tears collecting w/ Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail Jenkins

avatar

Messages : 73
Credits : hershelves.
Quote : /
Job : journaliste pour un magazine indépendant

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Dim 23 Juil - 19:35


≈ ≈ ≈
{ You know I was broke down, I had hit the ground
I was crying out, I couldn't make no sound }
crédit/ tumblrkelly clarkson.

Depuis son agression, Abigail évitait de sortir en public mise à part pour le travail et pour l’enquête. Elle n’appréciait pas qu’on la dévisage comme étant la femme qui a survécut à un enlèvement. Elle avait besoin de calme et de sérénité pour penser ses blessures. Elle avait beau faire comme si tout allait bien, se dire à elle-même que tout allait bien, tout n’allait pas bien parce qu’un psychopathe était encore devant dans la rue à pouvoir blesser une femme. Aujourd’hui, Abigail avait décidé de travailler depuis chez elle autrement dit depuis l’hôtel dans lequel elle réside depuis son arrivé ici. Elle aimait travailler ici. Elle trouvait ça assez paisible et cela lui permettait de pouvoir être tranquille pour écrire, mais aussi pour prendre des coups de fils. Soudain, elle ouvrit la porte et eut la surprise de voir Rose de l’autre côté. L’expression sur son visage lui serrait le cœur. Elle savait qu’elle ne s’attendait pas à voir le visage de la jeune femme dans cet état. En effet, Abigail mettait du maquillage depuis son agression, mais puisqu’elle était dans sa chambre d’hôtel et qu’elle n’attendait personne, elle n’en avait pas mis. Finalement, elle le regrettait. « Ce n’est rien Rose. Tu devrais voir sa tête à lui.. » Lui lança Abigail comme pour essayer de détendre l’atmosphère. Elle n’avait pas envie de voir de la pitié dans le regard de Rose pourtant, c’était le cas. Voir le visage de celle qu’on aime abimé par un fou n’était pas la chose la plus facile à voir. D’autant plus, que Rose savait que ce n’était malheureusement pas la première fois qu’Abigail devait subir ce traumatisme. En effet, il y a des années, Abigail en voulant plaire à son fils, en jouant les hétérosexuels était tombé sur ce que l’on peut appeler un pervers narcissique qui a à plusieurs reprises lever la main sur elle. Rose avait su cette histoire, mais c’était différent que de voir les dommages que cela peut faire. Abigail ne regrettait pas son passé puisque c’était sûrement grâce à ça qu’elle n’avait pas été kidnappé. Elle pensait bien s’en sortir. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Lui demanda la jeune femme. Son ton était calme, posé. Elle se doutait bien qu’elle était venue ici afin de savoir si la rumeur selon laquelle Abigail avait été agressé, mais qu’elle avait réussi à s’échapper était vraie. Elle aurait fait exactement la même chose.

_________________

We can breathe, and be in the same world. You live in me and it still hurts but I won't cry anymore. You return to them and I return to you. Again, my friend, there's nothing I can do 'cause I can't live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Jensen

avatar

Messages : 289
Credits : © astrée, ww horses.
Job : chef and foodie.
Relationship status : stuck in between memories of her.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Lun 14 Aoû - 3:46


≈ ≈ ≈
{ Don't turn away, don't shut me out
Face to face, yeah we can just lie here }
crédit/ tumblrlea michele.

Comme tout le monde dans la ville, Rose avait entendu parler des fameuses disparitions qui avaient lieu dans les environs et avait suivi les développements de très près. Toutefois, la belle avait manqué de s’effondrer quand elle vu le nom de sa femme figuré sur la liste des victimes de ce psychopathe. Jamais elle n’avait été portée vers la violence et pourtant elle massacrait qui conque avait oser faire du mal à sa femme. Jamais elle n’en démordrait et encore moins maintenant qu’Abigail était directement affectée par les attaques. Si leurs rapports étaient loin d’être à leur meilleur, ceci n’empêcha pas la belle de se rendre pour voir la blonde. En ce moment, elle n’en avait absolument rien à faire de tout ce qui pouvait se passer, elle voulait juste voir Abigail de ses propres yeux, se retrouver près d’elle, s’assurer que plus rien ne lui arriverait. Jamais elle ne pourrait se le pardonner. La brune avait fait un effort en se préparant pour mettre une des robes favorites de sa femme, et se montrer sur un bon jour. C’était peut-être une tentative maladroite, mais elle pensait que ça pourrait lui faire plaisir et aujourd’hui ce n’était pas à propos d’elle, tout ce qui importait c’est Abi et son bien-être. La belle se rendit à l’hôtel -qui était loin d’être l’endroit où elle aurait voulu Abigail en ce moment- et demanda à l’accueil pour obtenir le numéro de chambre de sa femme. Rapidement, elle se retrouva face à la porte et resta immobile quelques instants. Elle devait prendre son courage à deux mains et y aller. Toutefois alors qu’elle s’apprêtait à cogner, la porte s’ouvrit, la laissant face à Abigail, visiblement meurtri, lui nouant la gorge, alors qu’aucun son ne put sortir de sa bouche. Elle la regarda quelques instants, complètement sonnée. Abigail tentait de la rassurer, mais c’était impossible. On ne pouvait pas banaliser ce qui lui était arrivé. « Ce n’est pas rien. » lui répondit Rose. « Abigail, ça n’a aucun sens. » Elle était complètement sous le choc, et elle ne savait pas comment gérer toutes ses émotions. Elle savait que sa femme savait se défendre, mais ce n’était pas le point. Elle n’aurait jamais du avoir à se défendre en premier lieu. « J’avais besoin de te voir, de m’assurer que tu vas bien. » lui répondit Rose. Ça ne serait peut-être pas arrivé si elles avaient été ensemble et cette idée la rendait malade. Elle ne pouvait pas imaginer un monde où Abigail serait partie, pour de bon. C'était inconcevable et jamais Rose n'accepterait de vivre avec cette possibilité. Ce n'en était pas une. Elle ne pouvait pas la perdre de quelque manière que ce soit.

_________________

- tame the wild nights and all the demons I was hiding in my silence -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Jenkins

avatar

Messages : 73
Credits : hershelves.
Quote : /
Job : journaliste pour un magazine indépendant

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Lun 28 Aoû - 20:50

Abigail n’avait pas prévenu Rose de sa situation parce qu’elle ne voulait pas l’inquiéter. Ce n’était plus son rôle de s’occuper d’elle, de prendre soin d’elle. Elle devait continuer sa vie ou du moins essayer. Elle ne pouvait plus se reposer sur elle désormais. De plus, elle ne voulait pas voir la peur ou la pitié dans les yeux de sa femme. Finalement c’est exactement ce qu’elle voyait. Elle comprenait que Rose soit sous le choc, mais c’était douloureux parce que cela l’a ramenait à ce qui s’était passé. Abigail était dans le déni de ce qui lui était arrivé. Elle faisait comme si de rien était afin de ne pas faire face aux émotions qui en découleraient. Abigail ne pensait pas revivre un jour un épisode de violence et pour cause elle avait quitté un petit-ami pour cela il y a quelques années. Rose le savait et elle devait avoir conscience de combien c’était douloureux pour Abigail de devoir revivre de la violence. Au fond, Abigail savait que Rose était la seule personne qui pourrait réellement la comprendre et la soulager, mais elle refusait de la laisser entrer dans cette partie de sa vie. Elle ne voulait de l’aide de personne. « Je vais bien, c’est juste impressionnant à voir. » Lui répondit Abigail pour la rassurer. Elle n’avait pas envie qu’elle se mette à s’inquiéter encore plus pour elle. Elle n’avait qu’une hâte c’est que les jours passent et qu’elle puisse voir les marques sur son visage et sur son corps s’estomper. Elle n’avait pas besoin d’un rappel de ce qui c’était passé. Rose la regardait avec ses grands yeux marrons en amande. Elle semblait finalement avoir plus besoin de rester auprès d’elle que le contraire. Elle était sous le choc ce qu’elle comprenait bien sûr. « Je suppose que tu veux entrer ? » Lui demanda la jeune femme. Elle ne pensait pas que c’était une bonne idée, mais elle n’allait pas lui fermer la porte au nez ou lui demander de partir. Rose avait envie de rester cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.

_________________

We can breathe, and be in the same world. You live in me and it still hurts but I won't cry anymore. You return to them and I return to you. Again, my friend, there's nothing I can do 'cause I can't live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Jensen

avatar

Messages : 289
Credits : © astrée, ww horses.
Job : chef and foodie.
Relationship status : stuck in between memories of her.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Sam 16 Sep - 23:20

Rose n'avait pas envie de croire ce qu'elle avait entendu à propos de sa femme. Elle ne voulait pas croire que quelqu'un lui avait fait du mal, mais surtout qu'elle n'avait pas été présente pour empêcher à cet évènement de se produire. Abigail avait déjà trop souffert par le passé. Ce n'était pas juste, elle ne méritait rien de tout ça. Elle ne pouvait pas supporter de voir l'état dans lequel était sa belle blonde. Abigail gardait la tête haute, et se montrait fière, mais Rose savait pertinemment que c'était en grande partie une façade. Abigail avait toujours été courageuse, sans doute la personne la plus forte qu'elle connaisse, mais ce n'était pas un évènement comme les autres. Rose savait que tout ça avait dû ramener de douloureux souvenirs pour Abigail. Elle n'avait pas besoin de le dire pour que Rose le sache. Pour autant, elle refusait de laisser sa femme se battre seule avec ses vieux démons. Elle serait présente même si ce n'était que de rester assise en silence. Elle ne pouvait pas s'imaginer laisser Abigail. Ce qui se passait entre elles présentement n'avait pas d'importance à ses yeux à cet instant. Tout ce qu'elle voulait c'est être avec elle et rester à ses côtés. S'assurer qu'elle allait réellement bien. Abigail tentait de la rassurer en lui disant que c'était plus impressionnant à voir que ce que ça l'était réellement, mais Rose savait bien que la blonde essayait de sauver les apparences. Elle aurait voulu la prendre dans ses bras, l'embrasser, mais elle savait que ces gestes auraient été inappropriés, étant donné les circonstances. Toute cette situation était beaucoup trop complexe à gérer et Rose aurait vraiment aimé un temps de répit pour pouvoir retrouver la blonde, même si ce n'était qu'une illusion. Elle ne pouvait pas s'imaginer être sans Abigail et encore moins maintenant avec la nouvelle qu'elle avait appris. La vie était trop courte et plus que jamais Rose savait qu'elle ne voulait pas continuer sans Abigail. « J'aimerais beaucoup. » lui répondit Rose doucement. Elle ne voulait pas la brusquer, mais elle n'avait pas envie de voir cette porte se refermer. Elle voulait rester avec elle, lui parler, la retrouver, rien qu'un peu. Ce serait toujours mieux que rien. Elle avait besoin d'être avec sa femme et personne d'autres. Elles auraient dû être ensemble.

_________________

- tame the wild nights and all the demons I was hiding in my silence -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Jenkins

avatar

Messages : 73
Credits : hershelves.
Quote : /
Job : journaliste pour un magazine indépendant

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Sam 7 Oct - 16:11

Abigail souffrait, mais elle refusait de le montrer. Elle souffrait parce qu'elle était en instance de divorce, elle souffrait parce que Rose n'était pas guérie et elle souffrait également de son attaque. Elle ne pensait pas devoir revivre un événement traumatisant. Malheureusement c'était le cas et elle devait panser ses blessures pour aller de l'avant. Elle allait le faire cependant, elle avait besoin d'un peu de temps. Elle ne pouvait pas aller mieux du jour au lendemain quand l'attaque qu'elle a subi réveille de vieilles blessures. Abigail était frustrée de ne pas avoir sous la main son psychologue parce qu'elle aurait bien eu besoin d'une session. Cependant, ici elle devait se débrouiller seule et la présence de Rose n'arrangeait pas la situation parce qu'elle n'était plus la personne en charge de prendre soin d'elle. Désormais, Abigail devait se prendre en main et ce n'était pas tous les jours faciles. Elle savait cependant, qu'elle en était capable parce qu'elle avait déjà surmonter pire que ça. Abigail ne pensait pas que Rose lui dirait que oui elle avait envie d'entrer. Elle pensait qu'elle aurait peur et qu'elle souhaiterait prendre le large en voyant qu'elle allait bien malgré ses blessures. Elle la fit donc entrer et alla dans le mini bar chercher du jus. C'est tout ce qu'elle pouvait lui proposer. Il faut dire qu'elle n'est pas ici de façon définitive avec tout l'équipement qui va avec. « Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? » Lui demanda Abigail. Elle semblait froide parce qu'elle était en situation de vulnérabilité et qu'elle détestait cela. Elle avait besoin de contrôler la situation. De plus, elle se demandait réellement ce qu'elle pouvait faire pour Rose. Elle n'était pas venue ici pour rien, elle devait attendre quelque chose de sa part.

_________________

We can breathe, and be in the same world. You live in me and it still hurts but I won't cry anymore. You return to them and I return to you. Again, my friend, there's nothing I can do 'cause I can't live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Jensen

avatar

Messages : 289
Credits : © astrée, ww horses.
Job : chef and foodie.
Relationship status : stuck in between memories of her.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Dim 15 Oct - 17:50

Rose savait que les choses devaient changer entre elle et Abi. Mais pour être en mesure de laisser place, la brune savait aussi qu'elle devait être en mesure de parler à sa femme de manière honnête et sincère. Elle savait que ce ne serait pas facile puisque la blonde n'avait jamais été aussi froide et distante avec elle que maintenant. Elle voulait très clairement établir une distance entre elles que Rose avait le sentiment de se battre à contre-courant. Mais elle croyait réellement que c'était pour leur bien. Elles n'étaient pas faites pour être séparées. Elles ne l'auraient pas été si ce n'avait pas été de son comportement et elle ferait tout pour se racheter et arranger les choses entre elles. Elle refusait d'abandonner. Malgré le discours de la blonde, Rose refusait de croire qu'il n'y avait plus d'espoir pour elles. Elle n'avait pas la prétention de croire que tout allait s'arranger du jour au lendemain, mais elle savait que si elles étaient ensemble, elles seraient sur la bonne voie. Rose entra dans la chambre et prit place sur le canapé près de la fenêtre, remerciant sa femme lorsqu'elle lui donna du jus. Elle n'avait jamais perdu l'habitude d'en boire, si bien qu'elles tenaient toujours des cartons individuels chez elles. Mais ça ne pouvait que la réconforter jusqu'à un certain point. La blonde ne perdit pas de temps en allant directement droit au but et lui demander ce qu'elle pouvait faire pour elle. Une réponse bien plus complexe qu'elle ne devait même penser. Mais Rose savait que c'était le moment ou jamais de lui parler et de se jeter à l'eau. « J'ai besoin de te parler, et je sais que tu n'en a pas envie et que tu te dis surement que ce n'est pas un bon moment et je le comprends, parce que ce que tu vis en ce moment c'est horrible, mais il n'y a plus de bon moment entre nous pour quoi que ce soit et j'y arrive plus sans te parler. » lâcha Rose. « De penser que j'aurais pu ne jamais te revoir c'est insupportable et j'ai besoin que tu m'écoutes, même si c'est la dernière fois que tu le fais, j'ai besoin de savoir que tu sais tout. » ajouta Rose avant de retourner son regard vers Abigail, attendant de voir sa réaction. Elle s'était montrée ferme, car elle savait que c'était le moyen d'atteindre sa femme, bien que ça n'avait jamais été sa manière de faire les choses. Elle ne croyait pas avoir le choix si elle voulait ramener Abigail à son niveau et être en mesure de lui dire tout ce qu'elle avait sur le coeur. Elle savait pertinemment qu'avec les nouvelles qu'elle allait lui annoncer elle risquait de l'éloigner encore plus d'elle, mais elle ne supportait pas l'idée de tout garder pour elle. Mais elle était encore moins capable de voir sa femme souffrir, non seulement par sa faute, mais par les derniers évènements. Et elle croyait encore qu'elles étaient plus fortes à deux. Et que même si pour Abigail elle n'était plus la personne vers qui elle souhaitait se tourner, elle resterait toujours présente. Elle lui avait promis, ce bien avant leur mariage, et ce n'était pas une parole sur laquelle elle allait revenir, même dans des moments aussi sombres.

_________________

- tame the wild nights and all the demons I was hiding in my silence -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Jenkins

avatar

Messages : 73
Credits : hershelves.
Quote : /
Job : journaliste pour un magazine indépendant

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   Sam 4 Nov - 15:31

Abigail sortait d'une situation très délicate et elle n'avait pas forcément envie de voir Rose. Auparavant, Rose était sa personne, sa moitié et lorsqu'il lui arrivait quelque chose positif ou négatif elle était la première personne qu'elle appelait. Désormais, elle s'&tait éloignée et elle ne sentait pas qu'elle pouvait compter sur Rose et pour cause c'est Abigail qui s'était occupée de Rose et non l'inverse durant les derniers mois de leur mariage. Abigail n'avait pas suffisamment confiance en elle pour se laisser aller à montrer qu'elle est vulnérable. Rose avait raison lorsqu'elle disait que ce n'était pas le bon moment pour parler, mais elle avait aussi raison en disant qu'il n'y avait plus de bon moment entre elles. Quelque chose s'était brisé et désormais elles étaient presque comme deux inconnues. Abigail ne lui laissait pas souvent la chance de s'exprimer parce qu'elle voulait avancer dans sa vie et qu'elle avait l'impression qu'elle ne pourrait pas le voir avec Rose. Elle ne voyait pas encore combien la jeune femme essayait de changer, de se soigner. Elle était toujours comme marquée par leur relation et surtout la fin de leur mariage. Elle ne faisait plus confiance à Rose et elle avait de bonnes raisons pourtant, aujourd'hui tout risquait de changer. Abigail écoutait attentivement Rose et elle comprenait qu'elle était réellement dans l'optique de lui parler, que c'était important pour elle et qu'elle ne lui laissait pas vraiment le choix. Elle décida alors de la laisser parler, mais elle était intriguée par ce qu'elle voulait dire. Elle avait apparemment besoin qu'elle sache tout, mais tout sur quoi ? Abigail avait l'impression que la conversation qui allait suivre risquait de ne pas lui plaire et elle n'était pas prête à se disputer avec Rose. « Qu'est-ce que tu essayes de me dire Rose ? » Lui demanda Abigail. Elle sentait la crainte et la tension monter en elle. Elle n'était pas prête du tout à ce qui allait se passer et pour cause elle ne se doutait pas de ce qu'elle allait lui dire. Cependant, voyant Rose si stressée, mas ferme elle savait que c'était important.

_________________

We can breathe, and be in the same world. You live in me and it still hurts but I won't cry anymore. You return to them and I return to you. Again, my friend, there's nothing I can do 'cause I can't live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: no one hears the silent tears collecting w/ Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 
no one hears the silent tears collecting w/ Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: IV. FAIRBANKS, NV :: winslow village :: mariott hotel - fairbanks-
Sauter vers: