AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Therapy, you were never a friend to me - w/Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Morello

avatar

Messages : 536
Credits : Cate (avatar)
Relationship status : Père célibataire

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Therapy, you were never a friend to me - w/Rose   Ven 9 Juin - 18:34


≈ ≈ ≈
{ Give me therapy I'm a walking travesty
But I'm smiling at everything}
crédit/ tumblrall time low.

Nathan alla chercher son prochain rendez-vous, il s’agissait de Rose une jeune femme approchant la trentaine qui avait besoin de ses services. Il n’acceptait pas souvent de nouveaux patients parce qu’il en avait assez comme ça, mais quelque chose chez la jeune femme l’avait touché. C’était comme s’il avait pu sentir au téléphone qu’elle avait réellement besoin de lui. Tous les patients ont besoin de lui, mais c’était différent. Nathan n’avait pas pu ignorer cet appel à l’aide, il n’aurait pas pu se le pardonner. Il avait donc ouvert un nouveau créneau horaire pour la jeune femme en espérant qu’il ne le regrette pas. En effet, certaines personnes ne sont pas prêtes à une réelle thérapie et ils peuvent perdre leur temps. Nathan en avait vu passé des personnes et il savait assez bien les juger. Heureusement il pouvait le faire parce qu’il était très bien entouré. Il pouvait se permettre de rajouter une heure. En effet, non seulement sa fille Lydia avait une babysitter après l’école vraiment super, mais il pouvait compter sur la présence de la mère de la petite. Il pouvait ainsi ne pas se sentir coupable de s’occuper de ses patients. Sortant de ses pensées, Nathan sorti de son bureau et alla chercher la jeune femme. D’habitude, c’était s secrétaire qui s’en chargeait, mais il l’avait laissé partir plus tôt ce soir. On pouvait dire de lui qu’il était un patron assez souple. Rose était à l’heure ce qui prouvait sa motivation quant à la thérapie. Il n’avait donc pas fait d’erreur en la prenant. « Bonjour Rose, asseyez-vous. » Lui dit Nathan avant de lui faire signe de prendre place sur le canapé. Elle pouvait au choix s’y asseoir ou s’y allonger. Il laissait le choix à ses patients, chacun réagissait différemment. Ils avaient déjà fait une séance et il savait que la jeune femme avait plusieurs problèmes. Elle s’était doucement livrée à sa personne, assez pour qu’il sache qu’elle a des troubles alimentaires et des conflits avec sa femme. C’était déjà beaucoup, mais à voir la tête qu’elle faisait, quelque chose la tracassait. « Comment est-ce que vous vous sentez aujourd’hui ? » Lui demanda le jeune homme. Elle pouvait lui parler de ce qu’elle voulait ou ne pas parler du tout. Nathan refusait de forcer la main à ses patients. Il pensait aussi qu’un bon silence pouvait être bénéfique.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Jensen

avatar

Messages : 351
Credits : © granger, ww horses.
Job : chef and foodie.
Relationship status : stuck in between memories of her.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on.
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Therapy, you were never a friend to me - w/Rose   Mer 14 Juin - 2:46


≈ ≈ ≈
{ And I went tumbling down trying to reach your height
But I scream too loud if I speak my mind }
crédit/ tumblrhalsey.

Rose avait décidé d'entamer une thérapie, c'était une décision qui avait été difficile à prendre, mais qu'elle savait être la bonne décision à long terme. Même si sa vision du long terme avait bien changé depuis les derniers temps. En effet, la brune ne savait plus du tout où elle s'en allait et ça n'avait plus juste rapport à sa relation avec Abigail. Rose avait été hésitante à faire les démarches, la peur du jugement, la crainte de se retrouver face à une réalité qu'elle n'était pas prête à affronter, car tout devenait tangible quand on le disait à voix haute et Rose malgré sa grande honnêteté avait un jardin secret bien gardé. Elle avait été soulagée lorsqu'elle était tombée sur Nathan qui avait accepté de la voir rapidement et qui finalement avait réussi à la mettre un peu plus à l'aise. Elle ne savait pas où ces rencontres mèneraient, Rose avait toujours eu du mal à baisser sa garde et à se montrer vulnérable. Elle était fière, se plonger dans ses pensées, se montrer vulnérable ça n'avait jamais été facile pour elle. Mais elle donnait une chance au processus, si elle voulait que les choses changent elle devait agir en conséquence. Elle était arrivée à l'avance, elle ne voulait pas causer de retard, mais le brun vint la chercher quelques instants plus tard. « Bonjour. » dit-elle en entrant dans le bureau, avant de s'asseoir sur le canapé en face de lui. Elle balaya la pièce du regard, elle devait encore apprivoiser l'environnement. Elle avait été surprise d'être en mesure de se confier autant en une seule rencontre, même si elle était restée plutôt en surface, c'était déjà un progrès. Elle avait encore du mal à voir comment elle pourrait tout dire, mais autant commencer par les bases. Comment se sentait-elle? Elle aurait aimé avoir une réponse concise, efficace, c'était pour ça qu'elle était là après tout, mais en ce moment il y avait beaucoup trop de facteurs qui entraient en jeu pour avoir une seule réponse. Elle ne savait pas par où commencer. Elle avait l’impression d’être à la croisée des chemins, et si elle avait le réflexe de tout garder pour elle, elle devait faire un effort pour le partager pour se laisser être aidée. « Ça a déjà été mieux, disons. » répondit-elle finalement, brisant le silence qui s’était installé. C'était peu dire. Elle ne savait pas comment gérer toutes les émotions qui la traversaient non seulement à cause d'Abi, mais surtout avec la nouvelle qu'elle avait apprise récemment qui était venue remettre toute sa vie en perspective, parce que ce n'était plus à propos d'elle maintenant. Elle allait être mère, elle l'avait toujours voulu, mais jamais dans des conditions pareilles.

_________________

- tame the wild nights and all the demons I was hiding in my silence -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Morello

avatar

Messages : 536
Credits : Cate (avatar)
Relationship status : Père célibataire

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off:
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Therapy, you were never a friend to me - w/Rose   Lun 19 Juin - 15:37

Nathan voyait bien que sa patiente était bouleversée. Elle n’avait pas besoin de pleurer, de hurler pour qu’il s’en aperçoive. Il n’y avait qu’à regarder ses yeux rouges. Elle avait sûrement eu une nuit compliquée. Elle devait avoir pleuré, elle devait en avoir gros sur le cœur comme beaucoup de personnes qui viennent jusqu’à lui. Elle ne le faisait pas par plaisir, mais parce qu’elle avait besoin d’aide. Cette fois-ci quelque chose lui semblait différent. C’était comme si une nouvelle lui était tombée sur le coin du nez et qu’elle semblait submergée. Elle avait besoin d’en parler même si ce n’était pas évident. Il se demandait bien pourquoi. Il connaissait la maladie de la jeune femme même si elle ne la formalise pas encore comme tel. Il espérait qu’elle n’ait pas commis d’erreur irréparable. Il se sentait toujours responsable envers ses patients même s’ils ne sont venus qu’une seule fois. Il avait choisi ce métier parce que c’est un passionné et parce qu’il a envie d’aider les autres. Quel psy serait-il s’il laissait la jeune femme seule face à ses démons ? Il savait qu’elle avait besoin d’aide. Elle avait fait le premier pas en venant ici, en lui racontant un morceau de son histoire. Elle avait envie de s’en sortir même si elle n’était pas encore honnête avec sa maladie. Elle avait besoin de temps et il n’était pas pressé. Il serait capable de prendre tout son temps jusqu’à ce qu’elle aille mieux. Quelque chose chez la jeune femme le touchait. Peut-être parce qu’elle paraissait à la fois si brisée, si fragile et en même temps il sentait une envie de vivre et de s’en sortir. Ce n’était pas la première fois qu’il avait une patiente atteinte de trouble alimentaire et il savait que le chemin était long. Il avait bon espoir quant à sa guérison même s’il n’avait pas le pouvoir de l’obliger à quoi que ce soit. « Vous semblez bouleversé par quelque chose, racontez-moi. » Lui répondit Nathan. Il savait qu’il prenait le risque que la jeune femme se mure dans le silence, mais il devait le faire. Il sentait qu’elle n’était pas dans son assiette. Il ne pouvait pas rester assis à ne rien faire en attendant qu’elle se décide à parler. Il venait de lui tendre la perche. Désormais, la balle était dans son camp. Elle pouvait soit parler avec lui de ce qui la ronge soit rester silencieuse, mais au moins il aurait essayé.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Therapy, you were never a friend to me - w/Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Therapy, you were never a friend to me - w/Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: SAND VALLEY, AZ :: encino park-