AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 use somebody — rory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabe Massimo

avatar

Messages : 252
Credits : CLASS WHORE
Quote : “Every man has his secret sorrows which the world knows not; and often times we call a man cold when he is only sad.”
Job : EX-BOSS GANG & HARD DRUG DEALER. WANNA MESS WITH ME?
Relationship status : THE BEST WAY TO AVOID A BROKEN HEART IS TO PRETEND YOU DON'T HAVE ONE.

MessageSujet: use somebody — rory   Lun 15 Mai - 12:23


YOU KNOW, THAT I COULD USE SOMEBODY

Ca faisait un moment qu'il l'avait repéré. Tel un prédateur, il avait noté soigneusement ses habitudes dans un coin de sa tête. Il savait qu'elle venait souvent se prendre une pâtisserie vegan en début de matinée pour filer il ne savait où après. Mais quand bien même, elle passait souvent dans le coin. La première fois qu'il l'avait remarqué elle était en train de faire ses courses. Il l'avait croisé au rayon fruit et légume et son regard avait été irrémédiablement attiré par elle. A vrai dire, elle était de dos et la première chose qu'il avait remarqué était ses fesses parfaites. Puis ses jambes de rêve. Puis elle s'était retournée et elle avait croisé son regard sans le voir. Il l'avait suivi discrètement dans les rayons sans jamais qu'elle ne s'aperçoive de sa présence. Il ne savait pas qui était cette nana mais elle était parfaite, parfaite pour lui. Totalement différente de Megara, la nana qu'il s'était promis d'oublier. Grande, blonde, aux yeux clairs. Elle semblait être tout ce dont il avait besoin en ce moment, elle avait cette aura inaccessible qui constituait un défi soudain à ses yeux. Il mourrait d'envie d'en savoir plus sur elle, alors il l'a prit en chasse. Ces derniers jours avaient été rythmé par la démarche de cette blonde. Il n'avait pas tardé à identifier ses habitudes et ses fréquentations et avait échaffaudé son petit plan. Ca pouvait paraître flippant, et franchement ça l'était mais Gabe était extrêmement difficile en matière de femmes alors lorsqu'il en trouvait une à son goût, il ne s'en départis-sait pas aussi facilement. 
Il attendait, adossé au mur sur le trottoir d'en face, une cigarette entre ses lèvres. Il l'avait vu rentrer dans la pâtisserie et attendait qu'elle en sorte. Il savait même avec quelle pâtisserie elle repartirait, c'est dire... Gabe attendit que la blonde finisse de régler et lorsqu'elle fut sur le point de sortir, il traversa la rue de sa démarche nonchalente alors qu'une jeep le klaxonnait violemment après avoir manqué de l'écraser. Gabe ne releva même pas et atterrit sur le trottoir où se trouvait la belle blonde. Il arriva en face d'elle et fit alors exprès de la percuter. "Oups, pardon !" La blonde perdit l'équilibre et il la rattrapa dans ses bras. "Je suis vraiment désolé je vous avais pas vu ! Je vous ai fais mal ?" Mais quel hypocrite, Gabe se foutait bien de lui avoir fait mal du moment qu'elle le remarquait. Il garda un air naturel, ne s'emmerdant pas à lui sourire pour paraître plus crédible. Il en profita pour subtiliser son porte-feuille qui dépassait de son sac négligemment et le glissa dans la poche arrière de son jean. Parfait. Une excuse pour la revoir et surtout pour savoir qui elle était vraiment. 

EXORDIUM.

_________________
where my demons hide
“Inside, my soul became so cold I hated everything. I even despised the sun, for I knew I would never be able to play in its warm presence. I cringed with hate whenever I heard other children laughing, as they played outside. My stomach coiled whenever I smelled food that was about to be served to somebody else, knowing it wasn't for me.”  ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Palmer
because i'm easy come, easy go, a little high, little low.
avatar

Messages : 510
Credits : © vinyles idylles (avatar), @tumblr (gifs), sia (lyrics).
Quote : « be proud of every scar on your heart, each one holds a lifetime's worth of lessons. »
Job : princess on the run, volunteer at the animal shelter.
Relationship status : twisted game.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on (●●○ ; luccia, gabe)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: use somebody — rory   Mer 17 Mai - 18:34



i know your every move
so won't you please let me be



Les bonnes adresses manquent à Sand Valley. À Londres, la belle a l'habitude de se rendre dans ses endroits favoris, pour tout et n'importe quoi. Elle a ses personal shoppers dans ses magasins préférés, ses tables réservées dans les meilleurs restaurants de la ville, et des entrées gratuites dans tous les clubs du centre londonien. Mais à Sand Valley, elle ne sait ni quoi faire ni où aller. On pourrait croire qu'elle se repère mieux, puisqu'il s'agit d'une petite ville dont on fait vite le tour, mais Rory est une fille de la ville et ne se sent pas dans son élément dans une telle bourgade. Mais après quelques semaines dans les parages, elle a heureusement trouvé quelques coins sympas, et notamment ce restaurant végétarien qui, selon elle, est le seul endroit qui vaut le coup d'oeil à Sand Valley. Étonnée de trouver un tel endroit dans une telle ville, elle y a vite pris ses habitudes, jusqu'à y passer tous les matins pour le petit-déjeuner. Un des seuls endroits qu'elle aime ici, et où elle se sent acceptée pour qui elle est. Car si les habitants de Sand Valley la regardent de travers, la propriétaire du Has Bean, elle, est toujours enchantée de la voir passer la porte de son restaurant. Ce matin-là, comme à chaque fois, la princesse s'est levée aux alentours de dix heures et a pris le temps de se préparer avant de sortir de chez elle. Si elle a vite remarqué que les gens ici ne font pas beaucoup d'efforts côté vestimentaire, il est hors de question qu'elle se néglige pour se fondre dans la masse. Puis Rory a toujours aimé être au centre de l'attention, que ce soit en positif ou en négatif. Une heure plus tard, elle ressort du Has Bean les mains pleines, et s'apprête à rentrer chez elle quand elle ressent un violent impact sur son côté gauche. Surprise, elle en perd l'équilibre et se sent tomber à la renverse avant d'être rattrapée par des mains fortes et masculines. Rory se redresse et observe l'individu en question. Si son visage n'est pas désagréable, elle comprend rapidement qu'ils ne viennent pas du même monde. Son nez se retrousse dans une moue mécontente, voyant clair dans le jeu du jeune homme. « Non seulement vous m'avez fait mal, mais vous m'avez privé de mon petit-déjeuner. J'espère que vous avez votre porte-monnaie sur vous. » Elle croise les bras sur sa poitrine, désignant du regard la boîte de son cupcake écrasée par terre. Quitte à ce que ce gros lourd vienne lui délivrer la performance la plus clichée qui puisse exister, autant qu'elle en profite un peu en obtenant de la nourriture gratuite.

_________________
But there's a scream inside that we all try to hide we hold on so tight we cannot deny it eats us alive, there's a scream inside that we all try to hide we hold on so tight but I don't wanna die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Massimo

avatar

Messages : 252
Credits : CLASS WHORE
Quote : “Every man has his secret sorrows which the world knows not; and often times we call a man cold when he is only sad.”
Job : EX-BOSS GANG & HARD DRUG DEALER. WANNA MESS WITH ME?
Relationship status : THE BEST WAY TO AVOID A BROKEN HEART IS TO PRETEND YOU DON'T HAVE ONE.

MessageSujet: Re: use somebody — rory   Dim 21 Mai - 22:24

Massimo vit tout de suite à sa manière de le regarder lorsqu'il la rattrapa que ça ne serait pas tâche aisée que de réussir à capter véritablement son attention. C'était le genre de nana qui devait pas s'emmerder à faire copain-copine avec le commun des mortels car elle avait fort mieux à faire. Tant mieux, Gabe n'avait jamais aimé les choses communes, il aimait ce qui sortait du lot, les diamants bruts t les petits trésors raffinés. Ses cheveux blonds brillaient au soleil et ses yeux bleus-verts lançaient des éclairs. Gabe ne se fendit même pas d'un sourire pour conférer toute la crédibilité possible à son jeu d'acteur un peu mauvais au vu du flop intégral qu'il venait de vivre. Celle qu'il voulait impressionner n'avait pas du tout l'air amusé par la situation. Elle était déjà fortement agacée avant même qu'il n'ouvre la bouche alors la situation était plutôt mal engagée. Elle ne perdit pas de temps pour le sermonner et lui demander limite de lui donner de quoi manger ce midi. Gabe s'esclaffa. "Vous avez même pas mangé votre petit-déjeuner que vous pensez déjà au déjeuner ? Commencez par manger peu importe ce qui se trouve dans cette petite boite qui s'est écrasé contre mon bras et on verra après non ? Quoique vu l'état... Demandez à la boutique, ils ont du voir que vous m'avez percuté comme une camion citerne, peut-être qu'ils accepteront un refund. D'ailleurs vous m'avez fais super mal, j'crois que vous m'avez griffé avec la anse de votre sac. Vous pourriez vous excuser." dit-il avant de rajouter. "Et non j'ai pas mon porte-monnaie sur moi, mais j'cuisine bien apparemment donc j'peux vous faire des pâtes au beurre si vous voulez ?" Il aimait jouer et cette jolie blonde avait l'air d'un excellent compagnon de jeu avec sa petite moue boudeuse et ses jambes de déesse. Elle était encore plus belle de près que de loin et elle sentait divinement bon. Après s'être fait brisé le coeur comme une merde par une brune, il était parfaitement ok pour se mettre au blond. A condition que la princesse décide de bien vouloir jouer avec lui évidemment...

_________________
where my demons hide
“Inside, my soul became so cold I hated everything. I even despised the sun, for I knew I would never be able to play in its warm presence. I cringed with hate whenever I heard other children laughing, as they played outside. My stomach coiled whenever I smelled food that was about to be served to somebody else, knowing it wasn't for me.”  ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Palmer
because i'm easy come, easy go, a little high, little low.
avatar

Messages : 510
Credits : © vinyles idylles (avatar), @tumblr (gifs), sia (lyrics).
Quote : « be proud of every scar on your heart, each one holds a lifetime's worth of lessons. »
Job : princess on the run, volunteer at the animal shelter.
Relationship status : twisted game.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on (●●○ ; luccia, gabe)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: use somebody — rory   Sam 27 Mai - 18:08

Rory est peut-être à Sand Valley sous couvert d'anonymat, mais elle n'a pas oublié d'où elle vient et qui elle est. Elle est une princesse, et elle a le train de vie qui va avec. Toujours chouchoutée, toujours protégée, on l'a longtemps traitée comme si elle était faite de verre, physiquement et émotionnellement. On n'est pas censé lui rentrer dedans ou l'envoyer chier, un memo que le jeune homme en face d'elle ne semble pas avoir reçu. Mais ici, Rory n'est pas une princesse, elle n'est personne. Il est cependant hors de question qu'elle se mêle au petit peuple et prétende faire partie des leurs. Sa fortune est écrite sur son visage, sur ses vêtements, dans sa manière d'être et de bouger. Quand on la croise, sans même avoir besoin de lui parler, on sait qu'elle vient d'un milieu bien supérieur à la majorité des habitants. Heureusement pour elle, elle a quelques compères en ville grâce à ce Pablo Dillon dont elle a tant entendu parler. C'est d'ailleurs dans la résidence de luxe qu'il a décidé d'installer en ville qu'elle séjourne, le temps que son père retrouve ses esprits et accepte de la faire revenir à Londres. C'est bien le seul endroit où elle se sent bien à Sand Valley, le seul endroit où elle retrouve ses habitudes de luxe. Outrée par un tel comportement envers sa personne, la jeune femme lance un regard noir à son interlocuteur. Elle ne sait pas pour qui il se prend, mais s'il espère la faire succomber à ses charmes alors il s'y prend très mal. « Que je vous ai percuté ? Non mais vous vous fichez de moi ? J'ai failli atterrir le cul par terre avec votre brutalité, et c'est de ma faute ? » Est-ce seulement lui, ou est-ce que tous les habitants de ce petit patelin sont totalement abrutis ? Son regard se perd sur les bras nus du jeune homme, à la recherche de la moindre égratignure. L'envie de lui enfoncer ses ongles dans les yeux est bien là, il aurait au moins une bonne raison de se plaindre. « Tant mieux si vous avez eu mal, ça vous apprendra à vous attaquer à des femmes innocentes. » Elle en fait peut-être un peu trop, mais il n'a pas l'air d'être un homme très fréquentable. Pleine d'aprioris, elle se dit qu'elle a de la chance de ne pas avoir croisé cette énergumène en pleine nuit. On dit que les grandes villes ne sont pas sûres, mais Rory ne serait pas surprise que plusieurs serial killers se cachent dans des petites villes comme Sand Valley. « Un conseil avant d'approcher une femme avec une technique aussi pourrie : analysez bien votre cible. J'ai une tête à manger des pâtes au beurre ? » Elle n'a plus cinq ans, et même à cinq ans elle mangeait déjà des plats bien plus élaborés concoctés par les cuisiniers personnels de la famille Williams. Prête à rebrousser chemin et laisser cet idiot sur le trottoir, son estomac la rappelle à l'ordre. Elle a faim, et avec un peu d'efforts cet inconnu pourrait peut-être la soulager. Elle croise alors les bras et soupire, comme si les mots suivants lui coûtaient. « Vous avez mieux à proposer ? » C'est là la seule ouverture qu'elle lui offrirait, il avait donc tout intérêt à la prendre.

_________________
But there's a scream inside that we all try to hide we hold on so tight we cannot deny it eats us alive, there's a scream inside that we all try to hide we hold on so tight but I don't wanna die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Massimo

avatar

Messages : 252
Credits : CLASS WHORE
Quote : “Every man has his secret sorrows which the world knows not; and often times we call a man cold when he is only sad.”
Job : EX-BOSS GANG & HARD DRUG DEALER. WANNA MESS WITH ME?
Relationship status : THE BEST WAY TO AVOID A BROKEN HEART IS TO PRETEND YOU DON'T HAVE ONE.

MessageSujet: Re: use somebody — rory   Lun 5 Juin - 21:18

Les gens passaient près d'eux et ne pouvaient s'empêcher de jeter un regard à ce couple absurde et mal assorti. Il n'y avait qu'à jeter un rapide coup d'oeil à la dégaine de Gabe et à la classe de la jeune inconnue pour comprendre qu'il n'y avait pas grand chose en commun entre les deux. Ce n'est pas qu'ils ne faisaient même pas partis du même monde ; à ce stade ils ne partageaient même pas la galaxie, mais cela se voyait clairement qu'il y avait une Il avait le don pour toujours tomber sur les tarées. Celles dont le caractère était exacerbé et dont on se souvenait toute sa vie. La belle inconnue était totalement remontée malgré une simple altercation. Gabe se demandait si tout ça valait vraiment le coup car la belle blonde n'était pas une mince affaire, loin de là. Ses sourcils parfaitement épilés n'avait pas tarder à se hausser lorsque le jeune thug lui fit remarquer qu'elle l'avait percuté comme un camion citerne. Ok, c'était une comparaison peu flatteuse, mais la mine outrée de la jeune femme valait vraiment le coup d'oeil. Gabe sentait qu'elle était énervée mais pas complètement désintéressée. Sans doute qu'elle se demandait pourquoi ce type continuait de la brancher et de l'énerver au lieu de s'excuser et de passer son chemin comme n'importe qui l'aurait fait. Au lieu de ça la jolie blonde jouait le jeu sans avoir l'air d'y toucher et concédait alors qu'elle n'était pas le genre de nana à s'envoyer une plâtrée de pâtes. "Tristesse..." répondit Gabe sans se départir de son sourire en coin. Audacieux, Gabe se rapprocha encore un peu plus de la jeune femme, il avait une idée. Il savait ce qu'il allait faire, mais allait-elle marcher ? Allait-elle avoir l'audace de le suivre ? "Tu vois la moto là-bas ? C'est la mienne. Si tu montes avec moi, je te promet que tu le regretteras pas. J'me suis peut-être trompé pour les pâtes au beurre mais je pense que l'endroit auquel je pense pourait vraiment te plaire. Faut juste que tu me fasses confiance." Il marqua un temps d'arrêt puis rajouta avec un sourire qu'il espérait assez charmeur pour la convaincre de monter sur sa bécane et balayer quelques principes juste le temps d'une journée. Vu le soleil radieux et le ciel dégagé, il y avait de quoi faire une très jolie balade. Mais encore fallait-il que sa princesse accepte un moment fast & furious. Il balança alors, dans l'espoir d'achever de la convaincre  "On passera prendre à manger sur la route."

_________________
where my demons hide
“Inside, my soul became so cold I hated everything. I even despised the sun, for I knew I would never be able to play in its warm presence. I cringed with hate whenever I heard other children laughing, as they played outside. My stomach coiled whenever I smelled food that was about to be served to somebody else, knowing it wasn't for me.”  ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Palmer
because i'm easy come, easy go, a little high, little low.
avatar

Messages : 510
Credits : © vinyles idylles (avatar), @tumblr (gifs), sia (lyrics).
Quote : « be proud of every scar on your heart, each one holds a lifetime's worth of lessons. »
Job : princess on the run, volunteer at the animal shelter.
Relationship status : twisted game.

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: on (●●○ ; luccia, gabe)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: use somebody — rory   Ven 14 Juil - 20:48

Rory a conscience des regards qui se tournent sur eux. Et si la princesse est d'habitude enchantée à l'idée d'être au centre de l'attention, elle aimerait se faire toute petite aujourd'hui. Parce que même si elle déteste tout le monde ici et qu'elle vient d'arriver, elle a une réputation à tenir. Une fierté à garder. Et être vue en telle compagnie ne l'enchante pas. Que penseront les gens s'ils la croient associée à cet inconnu ? Il n'est clairement pas fréquentable et ce n'est pas le genre d'hommes avec qui elle veut être vue, malgré qu'il ne soit pas désagréable à regarder. Après tout, les bad boys l'ont toujours excitée, mais son attitude est un gros tue-l'amour pour celle qui est habituée à ce qu'on lui dise oui à tout. Quand le brun lui indique sa moto d'un geste de la tête, Rory glisse son regard sur la bécane. Elle doit l'avouer, c'est un beau véhicule. Mais elle est plutôt habituée à s'asseoir à l'arrière de limousine avec chauffeur privé, pas à s'agripper au premier venu sur une moto qui la mènerait droit vers sa mort. Pourtant, ce n'est pas un non définitif qui sort de sa bouche. Au lieu de ça, Rory reste silencieuse et écoute la proposition de son interlocuteur. Sa mine est fermée mais elle est intéressée, bien qu'elle préférerait mourir que de lui avouer qu'il a peut-être gagné la partie - mais pas le jeu. « Je ne pense pas que le mot confiance soit compatible avec votre personne. » Elle ne le connaît pas et elle a souvent entendu dire qu'il ne fallait pas juger une personne aux premiers abords, mais l'inconnu n'avait encore gagné aucun point. Mais plutôt que de refuser, l'anglaise finit par hausser les épaules. « Et puis merde, pourquoi pas ? Y a rien de mieux à faire dans cette ville paumée. » Il allait l'aider à tuer le temps, c'était déjà pas mal. Rory le suit jusqu'à la moto, qu'elle observe avec attention dans l'espoir que l'engin la rassure et lui dise qu'elle n'allait pas mourir dans quelques minutes. « Je peux savoir où on va ? » Elle pose la question mais sait par avance qu'il ne va pas lui répondre. Puis au final, c'est bien le mystère qui l'a poussée à dire oui. L'inconnu lui tend alors un casque qu'elle enfile, n'osant pas se regarder dans le rétroviseur pour voir à quel point elle était ridicule. Une fois installée sur l'engin, Rory reste d'abord en retrait avant qu'il ne lui dise - non, lui ordonne - de s'accrocher à lui. Elle retrousse le nez dans une grimace de dégoût mais obtempère, glissant ses bras autour de ses hanches. « Sache que si on meurt, des personnes très énervées viendront pour te tuer une deuxième fois. Compris ? » Une menace en l'air qui trahit son appréhension à l'idée de parcourir des kilomètres sur cette moto.

_________________
But there's a scream inside that we all try to hide we hold on so tight we cannot deny it eats us alive, there's a scream inside that we all try to hide we hold on so tight but I don't wanna die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: use somebody — rory   

Revenir en haut Aller en bas
 
use somebody — rory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: III. SAND VALLEY, AZ :: encino park :: the has bean-
Sauter vers: