AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 haunted by the ghost of you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: haunted by the ghost of you.    Lun 8 Mai - 21:24



× × ×
I've been searching for a trail to follow again,
Take me back to the night we met.


Sans grande conviction, Louisa pénètre dans ce bar qu'elle n'a jamais réellement fréquenté. Si la jeune femme aime faire la fête, elle doit admettre que depuis son arrivée à Sand Valley, l'occasion ne s'est jamais réellement présentée. De plus, il faut reconnaître que les fêtes auxquelles elle est habituée, sont d'un tout autre genre. Toutefois, si elle s'est éloignée d'une ville plus médiatisée comme Miami, c'est aussi pour se ressourcer et retourner à une vie plus simple. Fraichement divorcée l'une de ses amies a jugé bon de lui recommander une soirée au Blue Eagle. Il serait temps pour elle de se remettre en selle, selon ses dires du moins. L'héritière en doute, et n'est pas certaine d'avoir envie de mettre son coeur à l'épreuve une nouvelle fois. Réaliste quant à ses chances de séduction et son propre désir de rester seule, la jolie brune n'est pas entrée dans l'intention de faire la moindre rencontre. Boire quelques verres, danser jusqu'à épuisement et passer simplement une bonne soirée entre amies, oui. Sans vouloir l'admettre, ce nouveau départ ne se déroule pas réellement comme elle l'aurait espéré. Difficile de s'intégrer, de se faire une place dans une petite ville comme Sand Valley. Tout le monde se connaît, se côtoie depuis des années, presque impossible de passer inaperçue et de se fondre dans la masse. Elle court après cette normalité qui l'angoisse, seule à écrire cette nouvelle page, une solitude oppressante à laquelle elle se sent intimement liée. Désabusée par la vie, par ses propres choix, par le rejet d'hommes qu'elle a aimé. Peut-être ont-ils raison, sans doute n'est-elle qu'une héritière capricieuse, une coquille vide, sans profondeur. Une écervelée aux bijoux scintillants. Qui cherche-t-elle à convaincre au fond? « Je te rejoins, va t'amuser ! Il n'attend que toi, regarde. » fit-elle à son amie, déjà dans les filets d'un bel apollon. Le coeur lourd, Louisa n'a déjà plus tellement envie de s'amuser. L'envie de rentrer chez elle se réfugier sous sa couette et probablement appeler son frère pour se réconforter en l'écoutant bavasser sur les erreurs dites "inadmissibles" de sa nouvelle assistante. Mais se refusant à laisser Anita seule -bien que persuadée qu'elle la verra s'envoler avec ce bel inconnu- la jeune femme rejoint le bar, le pas lasse et s'apprête à prendre place sur le premier tabouret vide qu'elle repère. Du moins avant de reconnaître l'homme assit à gauche. Un instant elle songe à faire demi-tour et prétendre ne l'avoir jamais croisé ce soir là .. Comme elle aurait aimé ne jamais l'avoir croisé avec sa femme quelques mois plus tôt. Lui aussi était mal à l'aise, mais pas pour les mêmes raisons, évidement. Lui, voulait surtout éviter de perdre sa femme à nouveau, et peut-elle réellement lui en vouloir pour ça? C'est à moitié chemin que l'héritière décide enfin de le rejoindre, n'étant pas certaine de faire le bon choix, mais ne pouvant ignorer sa mine triste, noyée dans un verre d'alcool. Et en s'approchant, elle peut presque affirmer qu'il ne s'agit pas du premier. « Cette place est libre? » tente-t-elle un brin hésitante et craignant presque d'entendre les réponses à toutes ses interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Thwaites

avatar

Messages : 1159
Credits : av©hershelves / sign©tumblr
Quote : « you wanna know what I am ? I'm a survivor »
Job : ex soldier, now bodyguard for Rory Palmer
Relationship status : single

EVERYTHING ISN'T ENOUGH.
on/off: 41 years-old
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: haunted by the ghost of you.    Mer 24 Mai - 11:44

« Désolée » un simple bout de papier laissé quelques jours plus tôt sur la table basse du salon. Un morceau de feuille déchiré, choisi au hasard qui venait de réduire en miette la vie de Frank encore une fois. Les espoirs du quarantenaire s’étaient évaporés en une fraction de seconde, lui qui avait mis plusieurs années à se reconstruire puis plusieurs mois à la reconquérir. C’était tout ce qu’elle avait daigné lui laisser après 15 ans de vie commune et deux mariages. Le courtier en art avait cru à un mauvais rêve mais il avait essayé à plusieurs reprises de se pincer l’avant-bras, espérant se retrouver à côté de sa femme, mais il était bel et bien dans la réalité. Comme un goût de déjà vu qui le faisait sombrer dans la tristesse absolue. Il était resté planté là, assis contre la porte d’entrée. Lucky avait sûrement senti son désespoir parce que son bouvier bernois n’avait pas arrêté de se frotter à lui. Le français lui avait machinalement caressé ses longs poils et cela l’avait un tant soit peu déstressé. Frank s’était demandé ce qu’il allait faire maintenant que sa seule raison de vivre était partie, une seconde fois. Il avait broyé du noir pendant plusieurs jours. Son meilleur ami, Hunter qu’il avait été heureux de retrouver semblait lui aussi avoir mis les voiles. Téléphone portable en main, il regarda les vols pour Paris, il n’avait plus rien à faire ici et le fait de se retrouver dans son appartement lui avait filé un mauvais coton. Il ne savait plus vers qui se tourner ni quoi faire. L’histoire se répète et il est à nouveau brisé par les fantômes du passé. Il voulait croire au bonheur, vraiment mais il n’en avait plus la foi. Il commença alors à vider le minibar de son épouse. Il attrapa toutes les bouteilles qu’il trouva et s’offrit un verre des plus imbuvable en espérant que ça réveillerait quelque chose en lui. En vain. Il prit la décision de partir vers le blue eagle, pour commander une boisson plus forte, un truc qui lui ferait oublié qu’il s’est fait avoir une seconde fois. Il prend place difficilement sur le tabouret du bar. L’alcool est bien présent dans son organisme, le barman en a conscience mais il lui sert un double whisky. « Cette place est libre? » entend-il à sa droite. Le courtier se retourne vers son interlocutrice les yeux rouges. « LOUISIE ! » s’exclame-t-il en ouvrant ses bras comme pour l’accueillir. Il est sincèrement heureux de la voir même si sa vision est quelque peu floutée par la quantité d’alcool qu’il a ingurgitée. « Viens donc t’asseoir à côté de moi » dit-il en tapotant frénétiquement sur le tabouret à sa droite. « Ne t’inquiète pas, tu ne risques pas de croiser Geerta puisqu’elle est partie » dit-il en riant. Il trouvait la situation tellement absurde qu’il ne pouvait s’empêcher de rire à chaque fois qu’il pensait ou qu’il mentionnait sa femme depuis deux heures.

_________________
We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

haunted by the ghost of you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O R A N G E B L O S S O M F I E L D S :: SAND VALLEY, AZ :: encino park :: blue eagle-